L'HISTOIRE



4ème de couverture


"Fini... pas eu le temps." Ce sont les ultimes paroles de Thérèse en présence de sa fille. Que signifient-elles ? "Tout est fini ? Fini ce que je n'ai pas eu le temps d'achever ?" Non, décidemment, Alyzée n'arrive pas à donner un sens à ces mots. Des mots, ele va en trouver plein d'autres tout aussi obscurs dans les carnets que tenaient la défunte. Certains sont empilés à la cave, d'autres sont toujours dans la maison en Écosse où Alyzée a grandi. Des écrits terrifiants qui finiront par lui révéler le secret de sa naissance mais également la mission diabolique que sa mère s'était assignée. Pour honorer les dernières volontés de Thérèses, Alyzée sillonnera la France. Un parcours qui se transformera en un véritable chemin de croix semé de cadavres.


Couverture d'AUCUN RÉPIT


( Blog: Ma fabrique de polars) Coup de coeur : AUCUN RÉPIT, de Pierre Brocchi...

C’est un sujet plutôt original que traite là Pierre Brocchi et il faut reconnaître qu’il le traite avec maestria.

Une jeune femme, Alyzée, a recueilli les dernières paroles de sa mère mourante. Des propos sibyllins qui provoquent chez la jeune femme des interrogations sur son passéu’a bien voulu dire sa mère sur son lit de mort ? Pour le savoir, Alyzée va devoir se plonger dans son enfance où elle pressent la présence d’un lourd secret de famille. Des Alpes-Maritimes à l’Écosse, elle conduit le lecteur sur les traces de sa mère et de son père, ce géniteur qu’elle n’a jamais connu et qui aurait disparu dans la nature sans laisser de traces. Elle ne dispose que de journaux intimes que sa mère a tenus et dans lesquels elle puise les indices qui vont la conduire dans un itinéraire sans retour avec, comme étapes et points de repère, les « églises à répit ». Un chemin de croix semé de sang sur lequel elle pense concrétiser les dernières volontés maternelles ou ce qu’elle a interprété comme telles.
J’ai apprécié l’évocation de l’Écosse dont l’atmosphère singulière renforce le côté mystèrieux de l’intrigue. Parallèlement à la quête d’Alyzée et à son expédition, une équipe de policiers enquête sur un tueur en série qui s’attaque à des prêtres. Avec un sens aigu du suspense, Pierre Brocchi nous entraîne dans une intrigue savamment construite et bien écrite qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout. À lire absolument.



( Blog: Polarmaniaque) Janvier 2018
Une remarque liminaire pour débuter cette chronique : il est nécessaire de souligner à mon sens la grande qualité d'écriture et le travail éditorial ! Voilà, c'est dit.
Et d'abord, quel "road movie" ... sur une thématique complètement originale à ma connaissance jamais abordée à ce jour, en l'occurrence celle des églises à répit ! Alyzée, au chevet de sa mère agonisante d'un cancer en phase terminale, va apprendre de la bouche de cette dernière en guise de testament qu'elle doit retrouver des carnets rédigés dans leur demeure familiale en Écosse pour connaître la vérité sur ses origines. Alyzée va alors aller de découvertes scabreuses en hallucinations vertigineuses qui vont totalement la déstabiliser et l'entraîner dans une croisade vengeresse et destructrice contre l'Église, certains curés et ce qu'on appelle "les églises à répit" fondées sur un mensonge bien gardé ! Celui perpétré par certains ecclésiastiques faisaient croire aux parents que leurs enfants mort/nés ressuscitaient miraculeusement afin qu'ils puissent être baptisés et ainsi entrer au paradis ! Vaste fumisterie qui aura duré des siècles ! En dehors de l'écriture remarquable déjà évoquée, il faut insister sur la prégnance du personnage principal, Alyzée, que le lecteur voit passer par toutes les phases des sentiments humains, colère, rancoeur, violence, vengeance, résilience, et les personnages secondaires bien croqués comme l'équipe de policiers lancée à ses trousses, l'excellent rythme imposé par l'auteur, et surtout l'intrigue particulièrement originale et qui a dû exiger de nombreuses recherches, sans compter les descriptions très fines de lieux (abbayes,villages) dont je sais qu'ils correspondent à la réalité puisque pour la plupart d'entre eux, il se trouve que je les ai visités ! Bravo à Pierre Brocchi et un grand merci à Véronique Thabuis et aux éditions Lucien Souny.



...les lecteurs écrivent



Olivier (coup de coeur du libraire d'ARTS ET LIVRES/Grasse) – 22 janvier 2018:
Une écriture soignée, une enquête très bien menée, pas de longueurs et un rythme prenant… Pierre Brocchi, qui n’en est pas à son coup d’essai (et cela se voit dans la maîtrise du roman) nous entraîne des paysages de l’Écosse au bouillonnement du 36 Quai des Orfèvres, de la région parisienne à la Côte d’Azur, sur le chemin des églises à répit. Un vrai sujet trouvé par l’auteur et idéal pour un polar ! Bref, un petit roman (par son format et son prix) qui a tout d’un grand ! Vivement recommandé !

Danielle FORTET – 24 janvier 2018:
J’ai dévoré ce livre car il est impossible de l’abandonner une fois ouvert.

Dan – 9 février 2018:
Piégés ! Pierre Brocchi nous a indéniablement piégés. Lentement, progressivement, forts d’apparences trompeuses, nous baissons indiciblement la « garde ». À cet instant précis, la réalité du geste nous explose au visage. Pour autant, vaut-elle la réalité ? À chacun de juger, en son âme et conscience. Personnellement, je condamne Pierre Brocchi à la récidive à perpétuité !

Jeanne – 13 février 2018:
Livre passionnant, très bien écrit, parfaitement documenté, dont l’intrigue « happe » le lecteur dès le début. Un vrai coup de cœur pour AUCUN RÉPIT de Pierre Brocchi

Anne-Marie – 13 février 2018:
L’auteur nous emmène encore une fois dans un récit original avec un parcours haletant et sans répit, quelques touches d’humour, et surtout une histoire incroyable au dénouement bluffant !

Girardot Bernard – 21 février 2018:
Le meilleur de Pierre Brocchi ! L’auteur nous emméne sur un long parcours qui nous donne des idées pour organiser nos prochaines vacances ! Entre l’Écosse et le sud de la France, il nous tient en haleine jusqu’à une chute inattendue. Un ouvrage bien écrit. À lire absolument.

Jean-Pierre - 20 juin 2018:
Ce livre est un petit bijou de poésie et de trouvailles dans les métaphores. L'histoire est prenante et plus enlevée dans la seconde partie. Le personnage central est captivant par son itinéraire et les révélations qui se succèdent sur sa famille. Avec tous les ingrédients des secrets et du désir de vengeance.

Fred A. - Juillet 2018:
Un super polar qui ne donne qu'une envie : connaître la fin. Merci monsieur.